La fille des Lumières – Madame de Staël

 

de Jean-Claude Idée

Mise en espace de l’auteur

 

Née à Paris en 1766, le destin de Germaine de Staël est exceptionnel. Dans le salon que tient sa mère, elle a l’occasion de monter sur les genoux de Diderot et de d’Alembert et forme ainsi son esprit à l’ombre de ces Lumières.
Elle se marie à 20 ans avec le baron de Staël-Holstein, bientôt ambassadeur de Suède à Paris et reçoit La Fayette et Condorcet dans ses salons. Elle est partisane d’une monarchie constitutionnelle basée sur le modèle anglais, et d’un social-libéralisme économique éclairé par les Lumières. Tout cela sera balayé par la Terreur. Elle échappe de peu à la mort en fuyant Paris et se réfugie à Coppet, la propriété de son père, au bord du lac de Genève.
Mère de 5 enfants, amoureuse passionnée, toujours trahie et insatisfaite, elle divorcera du Baron de Staël et ira de passions en amitiés amoureuses,  de Benjamin Constant à Chateaubriand, et finira par épouser, en seconde noce, un jeune homme dont elle pourrait être la mère.
Madame de Staël, femme libre d’esprit et de corps, fera le scandale des honnêtes gens et frayera, à sa manière, une voie au féminisme, revendiquant pour les femmes le droit à l’Esprit.

 

> Avec : Annette Brodkom, Yves Claessens, Laurence d’Amélio, Nathalie da Costa Maya, Jacques Neefs et Simon Willame

> Le jeudi 1er mars à 20h au Centre Culturel d’Uccle

> 47, Rue Rouge – 1180 Bruxelles

> Entrée Libre – Réservation recommandée : 02/374.64.84.

 

 

Chargement de la carte…